Recherche par catégorie  

Rechercher

Catégories

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Boutique Le Santon Créatif

La crèche de Noël

Origines de la crèche de Noël

La célébration de la Nativité par des crèches de Noël se pratique dans le monde chrétien depuis le début de notre ère. Dans de nombreux lieux de culte, la commémoration de la nuit du 25 Décembre se célébrait autour de la crèche.

Peu à peu, la représentation du lieu de la crèche (étable ou grotte), les accessoires ainsi que les personnages, l’enfant Jésus, Marie et Joseph, l’âne, le bœuf, les rois mages, les bergers et leurs animaux évolue vers la composition actuelle.

La crèche créée à partir de statues, d’automates ou de personnages vivants est généralement installée pour la période de Noël, assez rarement elle est installée de manière pérenne. Ce n’est qu’à la fin du XVIè siècle, que sous l’instigation des Jésuites, les crèches en réduction se développent non seulement dans les lieux de culte mais aussi dans les foyers.

L’apparition des santons

Crèche de Noël avec santons provençaux

La Révolution est responsable de la condamnation des églises et de l’arrêt de la célébration de la messe de minuit. Les crèches ne pouvant plus être installées, comme auparavant, dans les lieux de culte, des crèches miniatures se développent dans la plupart des foyers français. De petits personnages en argile crue à l’origine, puis cuite ensuite, « les petis saints » ou « santooun » apparaissent alors en Provence. Ils prennent place dans des décors de crèche de plus en plus élaborés.

C'est la naisance de la crèche provençale, qui est peu à peu enrichie de divers personnages issus des traditions locales, représentant notamment les corps de métiers de la commune.

Quelques exemples de santons

Le créateur des santons s’inspirant des personnes de son entourage et de la vie de tous les jours conçoit de nombreuses figurines pour créer des crèches personnalisées et entourer la scène de la Nativité.

Les bergers sont des personnages issus de la Bible, ce sont eux qui reçoivent en premier le message des anges et se dirigent vers Béthléem. Ils sont représentés jeunes ou plus âgés, seuls ou avec un mouton, se tiennent au pied d’un muret, s’appuient sur un bâton noueux, habillés de différentes façons,  par exemple avec une lourde cape de drap volant sous le coup du mistral…

Le Ravi est un peu l’idiot du village. C’est un personnage-clé que l’on retrouve dans la crèche provençale. Il s’occupe de petits travaux de ferme, est habillé à la mode paysanne, avec un bonnet souple sur la tête. Il ne croit pas en Dieu, mais pourtant va tomber dans l’émerveillement quand il découvrira l’enfant Jésus dans la mangeoire. De là, sa position, les bras levés, en signe de ravissement.

L’Arlésienne est aussi un personnage que l’on retrouve souvent dans le décor villageois. Elle est vêtue de ses beaux habits, parée pour l’occasion, porte une ombrelle pour protéger son teint délicat du soleil.

Et puis il y a encore de nombreux personnages traditionnels tels : le vieux et la vieille, le pêcheur, le tambourinaire, le meunier, le jardinier, le boulanger, le curé, le maire… de quoi composer une scène de village provençal à votre idée, totalement personnalisée.